• Pascal Francois

C'est arrivé la nuit - de Marc Levy


On ne présente plus Marc Levy. Lancé en 2000 par son premier roman « Et si c‘était vrai », publié à plus de 5 millions d’exemplaires dans 32 pays, il n’a cessé depuis d’être un auteur de best-seller, publiant un ouvrage par an, excepté en 2002.


Avec « C’est arrivé la nuit », Marc Levy a lancé en 2020 un nouveau cycle de 3 livres, dont le second, déjà paru en Mars dernier « Le Crépuscule des Fauves » fera l’objet d’une chronique le 13 Juillet prochain.


Je ne pensais pas qu'un jour Marc Levy, qu’on a plutôt tendance à retrouver sur des romances ou de la science-fiction, se lancerait dans l'écriture d'un techno-thriller. Et pourtant c’est bien ce qu’il nous présente, avec « Cette nuit-là » ! Et le livre ne ressemble en rien à ce qu’il a écrit par le passé.



« Un jour viendra où des étudiants s’interrogeront sur vos choix, sur un parcours qui vous a conduit à la clandestinité et privé de la plupart des réjouissances qu’offre la vie. Qu’aimeriez-vous leur dire avant qu’ils ne vous jugent ?


L'histoire suit 9 Grey hats (des hackers qui respectent plus ou moins l'éthique pour dénoncer les «méchants» ) à travers différents pays et différentes enquêtes. Maya, Ekaterina, Mateo, Janice, Diego, Cordelia, Vital, Malik composent ce groupe. Il manque un 9ème personnage dont on ne connaitra pas l'idendité dans ce premier opus.


Les membres du groupe ne sont pas censés se rencontrer et pourtant Ekaterina et Mateo, dont l'enquête commence à Oslo, se retrouvent très vite pour poursuivre leur cible. Ensuite, il y a Janice, une journaliste de Tel Aviv qui va les aider pour la suite de l'enquête. Deux autres membres poursuivent une enquête en parallèle et se connaissent très bien puisqu'ils sont frère et sœur. Il s'agit de Diego et Cordelia. Vient ensuite Maya la française, puis Vitalik dont personne ne sait rien...


les Grey Hats travaillent ensemble malgré le fait que tout les oppose : position géographique, statut social, profession, appartenance sexuelle et pourtant, un petit outil magique les relie et les connecte sans cesse les uns aux autres : l'ordinateur.


Ils ont tous la même passion, se faufiler, s'infiltrer clandestinement dans les réseaux mais tout cela dans un but commun : réparer l'injustice autant que faire se peut en passant au travers des lois, ou disons, en naviguant plus ou moins en parallèle d'elles.


Ils ont en commun d’avoir tenté, parfois réussi, à dévoiler les grandes machinations qui se trament à l’abri des buildings immenses, dans les alcôves du pouvoir, entre les politiques et leurs obscurs conseillers. Œuvrant pour leurs propres affaires, ils s’unissent, quand les circonstances le nécessitent, pour une plus grande cause.


Ce qu'ils font est bel et bien illégal, ce qu'ils veulent avant tout, c'est faire tomber les escrocs et que ceux-ci payent pour leurs crimes.


Le roman voit se dérouler une double traque virtuelle et réelle de la part de nos Grey Hats. A Oslo, Ekaterina tente de déjouer la tentative de prise de pouvoir d'un parti d'extrême droite qui utilise la désinformation comme arme massive ; à Madrid Diego tente de venger Alba, sa fiancée décédée parce que les laboratoires pharmaceutiques américains ont multiplié par 1000 le prix de l'insuline et qu'elle n'avait plus les moyens de payer ses médicaments.


« Cette nuit-là » est saisissant de réalité au travers des combats menés par les 9. Les sujets fictionnels du roman nous rappellent une certaine réalité qui peut faire froid dans le dos : les élections américaines de 2016 avec l'ingérence russe, le véritable scandale du prix de l'insuline aux Etats-Unis, mais aussi la société Cambridge analytica qui poussa au Brexit en Angleterre. Autant de ressemblances entre le roman et la réalité qui instillent dans l'esprit du lecteur une certaine amertume sur le monde dans lequel il vit.


C'est donc dans un univers foncièrement différent de ses autres romans que Marc Levy fait voyager le lecteur. Tout y est plus sombre et le machiavélisme n’est jamais très loin, avec comme objectif la puissance, le pouvoir, l'argent.


Le lecteur est plongé au cœur des nouvelles technologies, d'une société hyperconnectée où tout peut être hacké. Nous faisons la rencontre de plusieurs Robin des Bois - lanceurs d'alerte des temps modernes pour qui injustice et iniquité ne peuvent se produire et doivent à tout le moins être proscrits du mieux qu'ils peuvent.


Quant au style du livre, Marc Levy surprend également. Il tranche des anciens romans. Plus brut, plus rythmé, plus musclé. L’auteur nous livre un roman complexe à l'écriture nerveuse et prenante, qui embarque vite le lecteur.


Le tome 2 "Le Crépuscule des Fauves" est déjà paru … Qui sont-ils ces fauves qui menacent le monde, la démocratie, les libertés ? Vous pourrez le savoir en lisant la chronique de ce second tome le 13 Juillet sur le Blog.


Cela vous laisse juste le temps de lire « C’est arrivé la nuit » !


Bonne Lecture


Pascal Francois


Cette nuit-là – Marc Levy – Robert Laffont – 09/2020 -

122 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout