Le meilleur est à venir - de Françoise Bourdin


Il y a des périodes de l’année où j’ai envie de lire un livre pour passer un moment de lecture agréable, simple, où l’histoire est ancrée dans le quotidien avec des thèmes éternels pour la littérature. C’est à chaque fois le cas lorsque je prends un roman de Françoise Bourdin qui excelle dans le genre.


Avec « Le Meilleur est à venir », paru en Mai 2021, l’auteure nous entraine cette fois en Normandie, dans un manoir au cachet certain pour nous faire découvrir Margaux et Axel, un couple âgé de la quarantaine.


Car dans ce roman c'est le couple qui est au cœur de l'histoire, un couple au bord de l'explosion pour cause de coup de canif dans le contrat et d’un besoin ou une nécessité de s'éloigner de leur vie parisienne pour essayer de sauver une histoire d'amour.


Margaux et Axel sont mariés depuis plusieurs années, ils ont 2 enfants, forment un couple solide et toujours amoureux, sont pris dans des vies professionnelles intenses mais qu'ils ne vivent pas de la même façon.


Le jour où Axel découvre que Margaux entretient une liaison avec l'un de ses clients, il tombe de très haut et ne sait pas s'il pourra retrouver l'envie de poursuivre avec Margaux et surtout s'il pourra un jour avoir de nouveau confiance en elle. Pour tenter malgré tout de sauver son couple, il propose à Margaux de quitter Paris pour s'installer dans le manoir qu'il a reçu en héritage en Normandie : les Engoulevents, où ils tenteront de recoller les morceaux.


Mais ont-ils encore un avenir ensemble ? Pourront-ils oublier et se faire de nouveau confiance ? Surmonteront-ils la peur, la douleur et le choc de cette nouvelle vie ? Qui va arrêter de mentir ? Les adolescents Angélique et Rodolphe vont-ils être un nouveau ciment familial ? Vont-ils redécouvrir l'amour dans ce manoir familial qui a tant compté pour la famille d'Axel ?


Le thème abordé est passionnant, le couple qui s'use, l'envie de se retrouver nouvelle dans le regard d'un autre, la culpabilité qui s'installe de cette double vie, la peur de perdre la personne qui nous accompagne depuis tant d'années et surtout le désir de ne pas tout jeter aux orties et de tenter de recoller les morceaux.


Françoise Bourdin excelle dans l'étude de la psychologie de ses personnages. Ils sont décortiqués dans leurs moindres réflexions et dans leurs approches des situations. On prend un grand plaisir à les suivre tant ils sont ancrés dans une réalité. Rien n'est simple, rien n'est évident et c'est justement ce qui fait le charme et la force de cette histoire car rien n'est acquis ni gagné d'avance.


Dans ce dernier roman, la reconstruction amoureuse après une infidélité est finement décrite, dans les moindres détails perçus ou sensations éprouvées. Elle manie l'intériorité des êtres pour magnifier le moindre des sentiments ou des émotions. Tout y est bienveillance : l’attente de l'autre, la peur de blesser, la confiance mâtinée de désespoir, la peur du refus, etc.


L'écriture de l'auteure est aussi un point fort tant elle est fluide et entrainante. Vous l'aurez compris : pour passer un moment chaleureux et réconfortant, avec en bruit de fond l'océan que l'on regarde depuis les fenêtres à meneaux du manoir, passez chez votre libraire, le roman vous y attend.


Pascal François


Le Meilleur est à venir – Françoise Bourdin – Editions Belfond – 05/2021 – 272 pages





148 vues0 commentaire