Top Five des Chroniques les plus lues - Août 2021



Chaque mois, nous publions le Top Five des chroniques les plus lues du mois précédent par vous lecteurs !

 

N° 1 - OUBLIER LES FLEURS SAUVAGES - de Céline Bentz

chronique de Pascal François

Un beau premier roman prenant, bien écrit. Certaines descriptions sont visuelles, olfactives et donnent le sentiment d’être parmi les personnages.« Oublier les fleurs sauvages » c’est oublier un peu le Liban, ses propres racines pour se mieux se fondre dans un ailleurs qui n’est pas soi mais auquel on aspire… Mais être soi, est-ce être fidèle aux traditions, ou bien est-ce avoir la capacité d’intégrer la différence et de tirer le meilleur des deux ?



 

N°2 - LE MEILLEUR EST A VENIR - de Françoise Bourdin

Chronique de Pascal François

Dans ce roman c'est le couple qui est au cœur de l'histoire, un couple au bord de l'explosion pour cause de coup de canif dans le contrat et d’un besoin ou une nécessité de s'éloigner de leur vie parisienne pour essayer de sauver une histoire d'amour.

Un roman ou 'auteur est-elle dans la psychologie des personnages



 

N° 3 - Le jour où j'ai appris à vivre - de Laurent Gounelle

Chronique de Françoise Fesneau

Il faut se préparer à lire ce livre afin d’accepter les changements qu’il provoque en nous. Après l’avoir lu, j’ai moi-même réfléchi à mon comportement et je constate que je peux vivre différemment et me sentir mieux car je découvre un rayonnement. Il ne s’agit pas de psychologie de comptoir. C’est beaucoup plus simple. Faire le bien, c’est facile. Chacun à son niveau peut être acteur de changement qu’il soit personnel ou collectif.



 

N° 4 - CE QUI NE NOUS TUE PAS - de Carole Declercq

Chronique de Catherine Rolland

L’auteure nous dévoile le fonctionnement de la résistance parisienne pendant la seconde guerre mondiale« Ce qui ne nous tue pas… » est, avant tout, une histoire d’amour. Charmante romance sur fond historique, elle séduira à coup sûr les cœurs romantiques et les amateurs de belles histoires qui se terminent bien. Un livre tendre, un peu prévisible, à lire cet été au bord de la piscine, en se laissant emporter par la belle écriture de Carole Declercq.



 

N° 5 - FAUX PAS - DOGGERLAND - de Maria Adolfsson

Chronique de Pauline Julou

Maria Adolfsson nous offre un premier roman venant du Nord ! Un polar nordique, comme on les aime, mystérieux, qui mêle une enquête complexe entrecroisée avec une obscure histoire de hippies revenants du passé. Mais ce roman est-il à la hauteur de ses confrères ? C’est ce que nous allons voir ici dans ce roman.



 

93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout