• Pauline Julou

Debout les Morts - de Fred Vargas


Fred Vargas est une référence dans le domaine du roman policier. Je la découvre en lisant Debout les morts.


J’ai beaucoup aimé son style et son écriture qui est très rythmée. L’histoire est simple, agréable mais pleine de rebondissements !

Le roman Debout les morts fait partie d’une saga de trois livres comprenant plus ou moins les mêmes personnages, ceux qu’on appelle les « Évangélistes ». La parution originale date de 1995 aux éditions Viviane Hamy. Le roman obtint alors le prix du Polar de la ville du Mans, avant d’être couronné par le Prix Mystère de la Critique en 1996 , l’un des plus anciens prix français attribué à un roman policier.


Le deuxième de la trilogie Un peu plus loin sur la droite est sorti un an plus tard en 1996 et le troisième Sans feu ni lieu encore un an après en 1997.


De quoi nous satisfaire quant à notre attachement aux personnages !


Dans cette histoire, une jeune femme dans un quartier tranquille voit un arbre pousser du jour au lendemain dans son jardin. Elle fait, par cette occasion, la rencontre de ses nouveaux voisins, ceux qu’on appellera plus tard dans le roman « Les Évangélistes ». Ils vivent dans la « maison pourrie » du quartier et s’y sont installés car leur situation laissait à désirer. Autrement dit, ils sont « dans la merde » financièrement, d’où leur idée de vivre tous ensemble !


Un jour cette jeune femme vient à disparaitre et le roman raconte comment ces trois historiens, tous plus rocambolesques et originaux les uns que les autres, vont malgré eux mener l’enquête.

Car c’est en voulant défendre une jeune femme que tout accuse qu’ils vont être amener à chercher des indices et des preuves menant à la résolution de cette disparition.


On rencontre différents personnages très attachants. Marc, dit « Saint Marc », historien du moyen-âge, Matthieu, « Saint Matthieu », historien de la préhistoire et Lucien « Saint Luc », historien de la grande guerre. Ils obtiennent ces surnoms par le parrain de Marc, Armand Vandoosler, un ancien de la Brigade des Stups qui va mener l’enquête avec eux. Ils viennent d’emménager dans la vieille maison dites « pourrie » et choisissent de la retaper tous ensemble. Attribuant un étage par période et dans une logique chronologique, ils s’installent donc, gardant leur intimité et leurs idées fixes concernant les périodes de chacun. Cette relation créée tout au long du roman des situations comiques et surprenantes !


Tous les personnages du roman sont très attachants de par leur personnalité bien atypique et propre à chacun d’entre eux. Ils se confrontent sans arrêt et ne sont pratiquement jamais d’accord sur rien, mais s’apprécient malgré tout énormément et vont vivre cette aventure tous ensemble en se serrant les coudes.


L’histoire est palpitante, l’écriture est franche et sans langue de bois. L’auteure utilise des phrases courtes et cela dynamise beaucoup la lecture.


J’ai adoré ce roman et j’ai vraiment hâte de retrouver ces personnages dans d’autres situations !


Si vous ne connaissez pas Fred Vargas ou si vous souhaitez vous y replonger, ce roman est une perle de lecture. Agréable à lire et vraiment attachant ! Foncez sans hésiter !


Pauline Julou


Debout les Morts – Fred Vargas – Editions Viviane Hamy 1995( édition originale ) - 240 pages


133 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout