Eden - de Monica Sabolo


Le roman commence comme une banale enquête policière, un polar comme tant d'autres, mêlé d'un peu de mysticisme comme c'est la mode : qu'est-il arrivé à Lucy ?


Que s'est-il passé cette nuit-là ? Pourquoi certains prétendent-ils avoir vu son esprit flotter au-dessus des airs, à la lisière de la forêt ? La police est sur le coup, elle a même déjà un suspect en vue...


Et pourtant, ce roman est bien plus que l'histoire d'une disparition ou d'une réapparition, bien plus qu'un roman surfant sur le goût des lecteurs pour les rituels occultes et autres meurtres sacrificiels. Bien plus fort, bien plus vrai. Bien plus dérangeant aussi.


On suit le parcours désabusé de Nita, jeune fille autochtone que l'on imagine vivre en Amérique du Nord, sans que cela ne soit jamais précisé. Elle évolue entre la réserve et le lycée, partageant son quotidien avec une mère paumée et des camarades d'enfance tout à la fois résignés et rebelles. Elle rêve de partir, de suivre la grande route droite, qui longe la forêt, de dépasser Hollywood, le bar de nuit où travaillent une bande de filles de la réserve, de poursuivre son chemin jusqu'à oublier les baraquements, le bruit lancinants des tronçonneuses qui assassinent la forêt, les disparitions régulières de femmes et de jeunes filles qui n'étonnent plus personne. Jusqu'à ce qu'on retrouve Lucy, inconsciente et nue au pied d'un arbre. Lucy, une jeune fille blanche. Une à qui il n'était pas censé arriver la même chose qu'aux autres.


L'écriture met en relief les émotions, la maladresse mais également la sensualité brute de cette adolescence à fleur de peau, qui tourne en rond faute de pouvoir prendre la route. Certain succomberont à la violence, pour exorciser l'ennui, l'impuissance, l'injustice. D'autres se refermeront sur eux-mêmes ou se replieront dans leur imaginaire. Tous semblent abandonnés des adultes. Tous gardent un lien avec la Forêt, dont la présence à la fois protectrice et dangereuse irradie tout le roman. Cette forêt héritée de leurs ancêtres, qui se refuse aux touristes de l’été en quête d’authenticité, cette forêt en apparence invincible peut-elle encore quelque chose en dépit du mal qui la ronge de l'intérieur ? Son avenir compromis semble lié à celui des jeunes de la réserve, ceux-là même qui hésitent entre s’y réfugier ou la fuir.


Au fil de ses expériences, Nita découvre de quoi elle est capable pour défier le destin, défier la police, défier ses camarades aux mains baladeuses, défier les hommes de l'exploitation forestière. Sa rage de vivre éclabousse les conventions et bouscule la morale.


Monica Sabolo nous livre un roman intense au nom de paradis perdu : qu'à cela ne tienne, Nita et ses amies sont prêtes à tout pour retrouver leur dignité et la pureté originelle de ceux qui n'ont pas encore plié l'échine. Un roman puissant et émouvant, qui remue et interroge sans concession. Quelle est la place de l’homme dans un monde où la Nature est vouée à disparaître ? Et quelle est notre part de responsabilité dans ces drames qui se jouent au nom de notre confort et de la modernité ?


« Encore aujourd'hui, je me demande si les gens croient ce qu'ils disent : qu'il y a un avenir pour nous, filles des réserves, et qu'il est entre nos mains. Ou s'ils essaient simplement de nous contenir, d'éteindre le feu sous l'eau bouillante. » - Monica Sabolo


Hélène Shayma Andreoli


Eden - Monica Sabolo - Ed. Gallimard - 08/2019 - 288 pages

106 vues0 commentaire