top of page

Puzzle - de Franck Thilliez


Né à Annecy et âgé de 48 ans, Franck Thilliez est un auteur français de Polar. Il a déjà plus de 20 romans à son actif et sa réussite est incontestable, il se classe même en 2020 au quatrième rang des auteurs de romans francophones avec plus de 740.000 ouvrages vendus, essentiellement ceux de la série Sharko / Hennebelle.


Son succès ne se dément pas depuis « la chambre des morts » paru en 2005 (qui a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2007). Dans ce roman, on découvre le personnage de Lucie Hennebelle, brigadier de police de 29 ans, qui deviendra, avec le commissaire Franck Sharko, une héroïne récurrente des romans de Thilliez.


J’ai cependant choisi de vous présenter « Puzzle », un ouvrage à l’écart des séries à succès sus-mentionnées. C’est en effet le premier Thilliez qui me soit tombé sous les yeux, et je me suis par ailleurs rendu compte que ce roman dispose d’une belle base de fans conquis et d’un estimable succès critique, de quoi éveiller ma curiosité.


Plongeons donc dans cette histoire en suivant les pas de Ilan et Chloé, deux joueurs invétérés, intoxiqués aux énigmes et aux rêves de succès. Ilan a perdu depuis peu ses parents, et vit seul dans une maison froide et trop grande. Il a un petit job alimentaire, tente d’oublier ses anciennes addictions, et est troublé par d’étranges visions et cauchemars qu’il ne parvient pas à réellement interpréter mais qui semblent faire le lien entre un passé trouble et son présent tourmenté.


Chloé, ex-petite amie dont il n’a plus de nouvelles depuis un an, refait soudainement irruption dans sa vie et lui demande son aide pour triompher enfin de « Paranoïa », épreuve à la frontière de la légende urbaine et du jeu à énigmes réelles, réputé rapporter 300.000 € à son grand vainqueur. Mais pour y parvenir, il faut franchir bien des obstacles, avancer à l’aveugle à la suite d’indices improbables, et être prêts à tout laisser et tout risquer pour suivre une piste, même la plus ténue.


Ilan va se laisser entraîner par la fougue de la jeune femme et par sa propre curiosité, et tous deux vont atterrir, en compagnie de six autres candidats, à « Swannesong » un hôpital psychiatrique désaffecté perdu dans les montagnes. C’est dans cet endroit cauchemardesque que va commencer la vraie partie de « paranoïa », mais y aura-t-il seulement un vainqueur et comment distinguer la frontière entre fantasmes et réalité ?


Tout au long de ce roman glacial, dans tous les sens du terme, Franck Thilliez tisse habilement sa toile et campe avec talent ses personnages, pour nous perdre et nous conduire vers une chute que chacun trouvera, selon sa sensibilité, bluffante, originale, surprenante, ou convenue, prévisible et redondante.


Personnellement, j’ai été sensible aux multiples (et excellentes) références cinématographiques et clins d’œil du roman : citons en vrac « Shining », « Shutter Island », « Usual suspects », « The Game », « Existenz », « Mulholland Drive », « Les rivières pourpres » ou « La maison du docteur Edwardes ». On trouve même des allusions à l’enfer de Dante (l’hôte des huit candidats se nomme Virgil Hadès).


Mon plaisir de lecteur a été cependant contrarié par cette profusion de références, ce qui a partiellement gâché la surprise finale que j’ai senti venir de trop loin (du moins sur l’essentiel). Autre critique : trop de sang. Les grands maîtres du suspense nous ont démontré de longue date que point trop n’en faut pour créer une atmosphère et un climat angoissants. Malheureusement, suivant les traces de Grangé et autres auteurs contemporains, Thilliez semble lancé dans une course à l’horreur et au sordide (à ce titre, la série Sharko / Hennebelle est encore bien pire). C’est dommage car il dispose de l’imagination et du talent nécessaires pour avoir recours à des artifices moins prévisibles.


En conclusion, « Puzzle » est un bon livre, habilement écrit ; il ne révolutionne pas le genre, mais contient son lot de mystères et de surprises et offre un bon moment de lecture, peut-être pas inoubliable mais très divertissant.


Eric Le Ker


Puzzle - Franck Thilliez – Fleuve noir Pocket - 10/2014 - 480 pages