• Pauline Julou

Simetierre - de Stephen King


Une nouvelle chronique sur Stephen King ! « Encore ?! » me direz-vous ? Oui et vous ne serez pas déçu. L’auteur étant très prolifique, on trouve toujours chaussure à son pied dans sa bibliographie.


Aujourd’hui, je vous présente un roman qui est resté tout de même 32 semaines, dont 13 semaines à la première place, sur la New York Times Best Seller List. Une référence !


Il gagne de nombreux prix qui en font sa consécration. Le roman fera également l’objet d'un grand nombre de reprises cinématographiques, plus ou moins appréciées par la critique. L’œuvre originale, romanesque donc, étant le principal chef d’œuvre.


Dans ce roman, Stephen King décrit la vie d’une famille qui pourrait être la vôtre, la mienne, celle de tout un chacun. Les péripéties que vivent les protagonistes sont des plus réalistes, bien que nous naviguions dans une ambiance fantastique. Et c’est cela qui est prenant ! King s’est inspiré d’un événement tragique de sa propre vie pour écrire ce roman et il laissa son inspiration faire le reste. On se laisse entraîner dans la vie quotidienne de cette famille qui va vivre nos pires cauchemars.


Les protagonistes, qui seront notre famille le temps de ces quelques heures de lecture, sont les Creed.

On retrouve le père, Louis, la mère, Rachel et leurs deux enfants Ellie et Gage. Ils vivent à Chicago et décident de changer de vie en allant s’installer dans une petite ville de campagne dans le Maine : Ludlow.

Louis devient alors très proche de son voisin octogénaire, Judson Crandall. Ce dernier lui fera visiter la ville et plus particulièrement le cimetière des animaux. C’est là que tous les enfants du village venaient enterrer leurs petits compagnons. Au-delà d’une tradition ancrée depuis des années, qui peut paraître comme folklorique, Louis se sent très mal à l’aise dans cet endroit.


En effet, un cimetière indien est présent sur ces terres et rend l’endroit malfaisant. Après la perte soudaine de son chat, Louis est venu l’enterrer, comme la tradition l’exige, dans ce cimetière. Le lendemain, le chat est revenu à la maison mais il semblait différent. Il n’était plus vraiment lui-même et transmettait un puissant sentiment de dégoût à toutes les personnes présentes autour de lui.


Un autre événement arrive soudain à l’université où travaille Louis. Un étudiant arrive en état critique et ne survivra pas à ses différents chocs et blessures.


La mort semble rôder partout dans Ludlow et ne souhaite pas la quitter de sitôt.


C’est le début d’un engrenage sombre, douloureux et mystique qui va entraîner d’abord Louis, puis toute sa famille, dans une lente descente en enfer.


Stephen King fait vivre ses personnages avec réalité dans ce roman et n’hésite pas à les mener d’horreurs en horreurs, comme s’il n’y avait pas de limites à la souffrance.

J’ai aimé cette famille et l'on s’y attache vraiment tant leur background est bien construit ainsi que leurs caractères bien distincts. On ressent intimement leur torture psychologique et leurs doutes face à la mort.


Un classique de l’horreur qui n’a pas pris une ride et que l'on a plaisir à redécouvrir. Comme toujours, l’auteur prend le temps de poser ses personnages, son histoire, et traite excellemment bien de ce sujet en y ajoutant parfois un brin d’humour.


N’hésitez pas si vous aimez les ambiances mystiques, les traditions folkloriques et les atmosphères angoissantes.


Pauline Julou


Simetierre - Stephen King - Albin Michel -

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout