sur les traces du Goncourt 2021 : 5 - L'éternel fiancé - d'Agnès Desarthe

Chaque année, le Prix GONCOURT, âgé de 118 ans, est le rendez-vous incontournable des prix littéraires de l'automne. Au Plaisir de Lire se propose jusqu'au 3 Novembre ( date de révélation du prix de l'année ) de faire un détour parmi les romans en compétition pour vous les faire découvrir.



Aujourd'hui : L'ETERNEL FIANCE, d'Agnès Desarthe - paru aux éditions de l'olivier en août 2021.


Dans L'éternel fiancé, Agnès Desarthe explore les aléas de la vie et notamment de l'amour. La première fois qu'ils se sont rencontrés, c'était lors d'un concert de Noël à la mairie.


Etienne lui avait dit : "Je t'aime parce que tu as les yeux ronds". La narratrice, âgée de 4 ans, lui avait rétorqué : "Je ne t'aime pas. Parce que tu as les cheveux de travers".


Au lycée, ils se retrouvent, mais Etienne ne se rappelle de rien. Un accident contraint la narratrice à être hospitalisée. Elle retourne à l'école et découvre Etienne sous le charme d'Antonia.

Des années plus tard, ils se recroisent. Elle se souvient de tout, lui toujours de rien. Rythmé par une passion commune pour la musique, chacun de son côté poursuit son développement. Ils fondent des familles, ont des enfants, changent de métier... Leurs chemins ne cessent de se recroiser.


Plus qu'une histoire d'amour, Agnès Desarthe rend vibrantes les simples émotions du quotidien. "Ces scènes - et bien d'autres encore - sont les images où viennent s'inscrire les moments d'une existence qui, sans eux, serait irrévocablement vouée à l'oubli", précise l'éditeur.

Ce texte est empreint d'une mélancolie à la profondeur inédite qui laisse peu de place au sourire d'habitude tellement bienvenu. Il nous parle du temps ou plutôt non, il incarne le temps. Ce texte a la même dimension magique que les fameuses robes demandées à sa marraine par la future Peau d'âne, couleur de lune, couleur de soleil et couleur de temps.


Une très belle histoire, des personnages attachants, une grande réflexion sur l'effet papillon, les choix que l'on doit faire à tout instant et leur impact...


L'autrice en quelques mots : Née en 1966, Agnès Desarthe est agrégée d'anglais. Une formation qui lui permet d'aborder le monde des lettres par la traduction. Elle écrit, dès 1992, des œuvres pour la jeunesse, puis des romans pour adultes et des essais. Elle a notamment été récompensée par le Prix du livre Inter 1996 pour son roman Un secret sans importance (L'Olivier) et par le Renaudot des lycéens 2010 (Dans la nuit brune, L'Olivier) et en 2015 par le Prix littéraire du Monde pour Ce cœur changeant (L'Olivier).


Pascal François

82 vues0 commentaire