Tous les vivants - de C.E. Morgan


Ce roman se situe dans la zone agricole du Kentucky, au milieu des plantations de tabac, où les gens vivent éloignés et sans beaucoup de relation de voisinage, l’espace est immense avec de grandes propriétés. La vie y est dure, les cultivateurs se battent contre une période de chaleur intense et de grande sècheresse sans être sûrs qu’ils pourront récolter demain.


Avec talent et beaucoup de réalisme, C E Morgan nous explique la culture du tabac, on suit au jour le jour l’épanouissement de cette plante jusqu’à l’éclosion des fleurs blanches, on a l’impression d’être à la fenêtre et de tout admirer, on ressent même les odeurs.


Dans ce décor sans joie s’agite un jeune couple. Sont-ils seulement amoureux ? Savent-ils s’ils le sont ? Ils ont échoué dans cette plantation sans réfléchir et sans beaucoup se connaître.


Elle, Aloma, est une jeune pianiste talentueuse, elle ne le sait pas encore mais elle vient de sacrifier sa carrière pour une vie dans ce trou perdu, au milieu d’habitants puritains sans beaucoup de tolérance. Orpheline dès l’âge de trois ans, elle s’est éduquée toute seule, et bien évidemment avec des lacunes dans ses relations à autrui. Pourquoi serait-elle gentille ? Pourquoi donnerait-elle de l’amour ? Personne ne lui a appris, elle suit ses instincts, elle ne sait pas cuisiner mais se démène quand même. Elle déteste cette maison où il l’a amenée, pleine de photos des anciens, de souvenirs et de poussière.


Lui, Orren est travailleur, courageux, un peu taiseux. Il vient de perdre sa famille dans un accident de voiture et se retrouve malgré lui à la tête de cette plantation. Il trimbale son chagrin comme un sac à dos qu’il n’arrive pas à poser, il pense beaucoup à ses disparus qui savaient tout faire, il ne veut pas profaner leur souvenir, il n’est pas très drôle à fréquenter. Et puis cette sècheresse qui le désespère ! Ils n’ont pas d’argent, comment s’en sortir ?


Pourtant, malgré tout, ils s’acharnent. Du travail, du courage, de la détermination pour essayer de trouver le confort et leur bonheur et enfin la pluie arrive ! Forte, copieuse, en abondance, tout redevient possible. Et puis une attention, un petit geste gentil qui en appelle un autre. Ils trouvent enfin leur place dans ce domaine en plus d’une raison de vivre. Certainement tout va pouvoir commencer.


Avec beaucoup de réalisme, CE Morgan nous plonge dans ce pays que l’on voudrait connaître et elle nous rend ses personnages si attachants que l’on voudrait une suite à ce roman. Quelle belle perception de la nature humaine !


C’est un roman qui se lit volontiers, agréable et intéressant, bien écrit, sur lequel on revient facilement sans sauter une page.


Isabelle Roux


Tous les vivants - C.E. Morgan - Ed. Gallimard - 01/2020 - 240 pages


107 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout