Viens - de Serge Marignan


Tout d’abord nous remercions les éditions du Lys Bleu et l’auteur de cet ouvrage, Serge Marignan, de partager ce roman qui éveille en nous de doux sentiments.


L’action du roman se situe dans le sud de la France où nous rencontrons Julien, un jeune poète, et Michèle, une jeune adolescente rieuse et pleine de vie.


Julien est issu d’une famille de fermiers et le jour où son oncle vend sa maison familiale à la famille de Michèle, Julien est touché par l’expérience la plus forte qu’un homme puisse connaitre : le coup de foudre. Quant à Michèle, on la voit sous le jour d’une jeune fille adulée et qui semble le savoir. Elle sait jouer de ses charmes avec Julien et s’amuse malicieusement avec lui. Elle vit dans une famille plutôt classique, avec un père renfrogné qui rit au compte-goutte, et une mère aimante et complice par moment, surtout les plus opportuns. Le fait que Julien ait quelques années de plus que Michèle dérange l’équilibre familial. Querelles qui s’ajouteront aisément aux problèmes naissants et préjudiciables des jeunes amants.


Le roman est divisé en deux parties bien distinctes : le journal de Julien qui conte sa vie des années 1972 à 1977, puis des années 1995 à 2017.


Notre protagoniste qui est également notre narrateur nous confie alors au gré de ce journal ses expériences de jeunesse et la découverte de l’amour. Le roman s’articule tout autour de cette fougue presque animale de deux adolescents fous amoureux l’un de l’autre et cela plongera certainement quelques lecteurs dans la nostalgie de leur folle jeunesse. L’intrigue est habilement menée, bien que parfois un peu redondante, on se prend facilement au jeu et on veut en savoir plus sur cet amour en perdition.


En effet tout tournera autour de la conquête de Michèle. Puis tournera, au fil du temps et des épreuves que peuvent naturellement rencontrer deux amants, à la reconquête de cette dernière. Nous assisterons, presque voyeurs, à l’évolution de leur idylle et à tous les rivages que la vie pourra leur faire accoster.


Serge Marignan a l’écriture aisée et on peut sentir et apprécier le poète qui vit en lui. Son écriture est fluide et d’une agréable douceur.


Bien que le roman, à priori, me sembla au début n’être qu’une petite passion amoureuse, on se laisse facilement embarquer par l’histoire d’amour qui fait vibrer nos personnages. On se retrouve parfois dans les pérégrinations que deux jeunes tourtereaux peuvent éprouver. Il s’agit d’une mélodieuse rencontre et d’une vie contée bien réelle. Le roman nous berce et nous surprend avec une fin inattendue qui ravira les lecteurs en quête de rebondissements.


En somme, une belle lecture aux allures poétiques et une histoire qui pourrait être universelle, celle de la naissance de l’amour et de son brûlant ensorcellement. Tout cela dans un roman court, sous la forme d’un journal intime, qui se lit facilement.


Pauline Julou


Viens – Serge Marignan – Le Lys bleu – 02/2020 - 200 pages

197 vues4 commentaires