top of page
  • Photo du rédacteurBéatrice Guiseppone

La dame blanche - Denis Zott



Nous avons tous, ou presque, entendu un jour parler de la légende de la dame blanche : spectre apparaissant la nuit sur le bord de la route pour effrayer les conducteurs, peur pouvant les amener à faire une sortie de route. Donc, vous vous dites « Encore un thriller sur cette légende ? Je passe mon chemin ! » STOP ! Vous n'y êtes pas du tout ! Alors de quoi en retourne-t-il dans ce troisième roman de Denis Zott ? Et qui est cet auteur ? Allez, je vais éclairer vos lanternes !


Denis Zott est un écrivain strasbourgeois, spécialiste de la communication des collectivités locales qui, après avoir sillonné la France, a posé ses valises à Saint Tropez, village dont il nous fait partager les panoramas sur sa page FB, assis à son « bureau ». Il exerce actuellement la fonction de directeur de la culture au sein de l'administration communale. Ses deux premiers romans « La chute de cafard » et « Maudite » sont d'excellents polars / thrillers tout aussi surprenants que « La Dame Blanche ».


Alors, me direz-vous, quel est donc le sujet de son roman ? L'action se déroule à Puech Begoù dans le Tarn. Un groupe d'hommes pénètre dans un manoir pour enlever une jeune femme. Le rapt a beau avoir été minutieusement préparé par le commanditaire, sur place, rien ne se passe comme prévu. Les kidnappeurs parviennent tout de même à faire monter la jeune femme dans leur voiture et ils prennent la route pour se rendre au point de "livraison". Ils sont à cinq minutes d'y arriver lorsque la jeune femme ordonne au chauffeur de ralentir car il y aurait un enfant à vélo un peu plus loin sur la route, mais trop tard l'inévitable se produit. L'enfant est renversé, les kidnappeurs tous tués à l'exception d'un seul qui, très vite, va se demander comment la jeune fille a pu anticiper la présence du garçon sur la route alors même qu'il était encore impossible de le voir ?


Et après l'accident, où est passée cette jeune fille dont le visage est recouvert d'un masque faisant penser au maquillage des geishas ?


A partir de ce moment, Denis Zott met en place des personnages hauts en couleurs dans un espace temps parallèle au nôtre. Nous sommes en plein milieu d'une guerre entre familles de village : d'un coté les « Baron », dont sont issus le maire et le garçon renversé qui n'est autre que son petit fils, et de l'autre, les « Renard » dont la mère et les fils règnent sur leur domaine à coup de fusil ; ces derniers ont par ailleurs un domestique, Césaire, réduit à l'état d'esclave, qui sait où se trouve la jeune femme que tous recherchent.


La force de l'auteur dans ses romans, est de nous plonger très vite dans une ambiance complexe suscitant des interrogations et pleine de rebondissements. J'ai donc passé encore une fois un bon moment de lecture avec cet ouvrage de Denis Zott. Si vous aimez les suspenses qui démarrent tous azimuts et ne livrent leur secret qu'une fois la dernière pièce du puzzle en place, alors je ne peux que vous encourager à découvrir le style atypique de cet auteur.


Bonne lecture !


Béatrice Guiseppone


La dame blanche - Denis Zott - Ed. Hugo Poche - 01/2022 - 443 pages



171 vues1 commentaire

1 comentário


Convidado:
16 de jun. de 2022

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle celine lopez

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que…

Curtir
bottom of page